(La) maîtresse de Brecht : roman / Jacques-Pierre Amette [ Livre]

Auteur principal: Amette, Jacques-Pierre, 1943-....Langue: Français.Publication : Paris : Librairie générale française, DL 2005Description : 1 vol. (250 p.) ; 18 cmISBN: 225311359X.Collection: (Le) livre de poche, 30357Classification: 82-3 Romans, oeuvres de fictionRésumé: Prix Goncourt 2003. En 1948, après quinze ans d'exil, Bertolt Brecht revient à Berlin où le régime communiste compte sur lui pour édifier un théâtre "prolétarien et socialiste", vitrine culturelle du régime. Le dramaturge fait la rencontre d'une actrice, Maria Eich, qui devient sa maîtresse. Il ne sait pas encore que la jeune femme va, jour après jour, noter ses faits et gestes, lire son courrier, rapporter fidèlement ce qu'elle voit et entend aux agents de la Stasi, la police politique. Car, au-delà des honneurs officiels, certains se méfient de l'écrivain qui a passé tant d'années chez les capitalistes américains. Commence alors, dans les coulisses du Berliner Ensemble, un jeu de rôles où, face aux ombres et lumières d'un Brecht à la personnalité complexe, se détache la figure de Maria, instrument docile et pathétique aux mains de l'appareil totalitaire. Le prix Goncourt 2003, prix Goncourt du centenaire, a couronné ce roman, peinture d'un Berlin qui se relève péniblement de ses ruines, méditation sur la vérité de l'art aux prises avec les mensonges politiques..Sujet - Nom commun: Roman
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Littérature et loisirs
82-3 AME (Browse shelf) Available 82-3 Romans, oeuvres de fiction 00010686

Prix Goncourt 2003.
En 1948, après quinze ans d'exil, Bertolt Brecht revient à Berlin où le régime communiste compte sur lui pour édifier un théâtre "prolétarien et socialiste", vitrine culturelle du régime. Le dramaturge fait la rencontre d'une actrice, Maria Eich, qui devient sa maîtresse. Il ne sait pas encore que la jeune femme va, jour après jour, noter ses faits et gestes, lire son courrier, rapporter fidèlement ce qu'elle voit et entend aux agents de la Stasi, la police politique. Car, au-delà des honneurs officiels, certains se méfient de l'écrivain qui a passé tant d'années chez les capitalistes américains. Commence alors, dans les coulisses du Berliner Ensemble, un jeu de rôles où, face aux ombres et lumières d'un Brecht à la personnalité complexe, se détache la figure de Maria, instrument docile et pathétique aux mains de l'appareil totalitaire. Le prix Goncourt 2003, prix Goncourt du centenaire, a couronné ce roman, peinture d'un Berlin qui se relève péniblement de ses ruines, méditation sur la vérité de l'art aux prises avec les mensonges politiques.

Powered by Koha