On s'habitue aux fins du monde / Martin Page [ Livre]

Auteur principal: Page, Martin, 1975-...., 070 IdrefLangue: Français.Publication : Paris : le Dilettante, impr. 2005, 53-Mayenne : Impr. FlochDescription : 1 vol. (284 p.) : couv. ill. en coul. ; 21 cmISBN: 2842631129.Classification: 82-3 Romans, oeuvres de fictionRésumé: Un producteur s'occupe de ceux qui entrent dans la lumière ; lui reste dans la douce nuit qui protège du regard et donne le loisir de frapper et de consoler, sans jamais être frappé, ni consolé. Elias organisait, négociait, remplissait des chèques, serrait dans ses bras, réservait des jets et des hôtels, trouvait les bons acteurs et les meilleurs somnifères. Mais son œuvre ne laissait pas de traces. Il y a des fantômes sans qui rien ne fonctionnerait. Ce soir, alors que les premiers flocons de neige se posaient sur Paris, une cérémonie l'arrachait à l'immatérialité. Des inconnus refusaient de croire qu'il n'existait pas. Il avait aimé la Belle au Bois Dormant, ses cheveux d'or et ses yeux fermés, le royaume qu'elle promettait et l'assurance d'une vie partagée. Le prince tombe amoureux de la Belle au Bois Dormant car il croit qu'elle ne se réveillera pas. Il est surpris quand elle ouvre les yeux. Il ne l'avait pas prévu. Il ne sait pas quoi faire et, sans doute, lui en veut d'avoir changé de nature. Il l'aimait endormie, maintenant qu'elle est réveillée ça ne peut que tout gâcher..Sujet - Nom commun: Roman
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Littérature et loisirs
82-3 PAG (Browse shelf) Available 82-3 Romans, oeuvres de fiction 00010797

Un producteur s'occupe de ceux qui entrent dans la lumière ; lui reste dans la douce nuit qui protège du regard et donne le loisir de frapper et de consoler, sans jamais être frappé, ni consolé. Elias organisait, négociait, remplissait des chèques, serrait dans ses bras, réservait des jets et des hôtels, trouvait les bons acteurs et les meilleurs somnifères. Mais son œuvre ne laissait pas de traces. Il y a des fantômes sans qui rien ne fonctionnerait. Ce soir, alors que les premiers flocons de neige se posaient sur Paris, une cérémonie l'arrachait à l'immatérialité. Des inconnus refusaient de croire qu'il n'existait pas. Il avait aimé la Belle au Bois Dormant, ses cheveux d'or et ses yeux fermés, le royaume qu'elle promettait et l'assurance d'une vie partagée. Le prince tombe amoureux de la Belle au Bois Dormant car il croit qu'elle ne se réveillera pas. Il est surpris quand elle ouvre les yeux. Il ne l'avait pas prévu. Il ne sait pas quoi faire et, sans doute, lui en veut d'avoir changé de nature. Il l'aimait endormie, maintenant qu'elle est réveillée ça ne peut que tout gâcher.

Powered by Koha