Les nouvelles approches sociologiques des organisations [ Livre] / Henri, Amblard / Phillippe, Bernoux / Gilles, Herreros

Auteur principal: Amblard, HenriLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Mention d'édition: 3e éd. augm. d'un chapitre inéditPublication : Paris : Seuil, 2005Description : 291 p. ; 21 cmISBN: 2020685744.Classification: 316.2 Sociologie du travail et des organisationsRésumé: Depuis les grands classiques qui ont fondé la sociologie des organisations, de Weber à Crozier-Friedberg en passant par les Américains, Merton, Selznick, March et Simon, entre autres, des approfondissements significatifs ont eu lieu que cet ouvrage présente de manière accessible. L'école dite des conventions (Boltanski et Thévenot) aborde l'organisation à travers la recherche du principe unificateur, de "ce qui fait tenir". Il s'agit des "conventions", accords implicites qui fondent les "mondes" présents dans les organisations. L'école de la traduction (Callon, Latour), s'intéressant aux conditions de production de la science, montre la place des réseaux où les acteurs/actants produisent de la coopération à travers des opérations de traduction. La sociologie des logiques d'action insiste sur les dimensions historiques et culturelles de l'acteur et refuse de s'attacher à des écoles particulières pour se servir de manière pragmatique de leurs différents concepts (pouvoir, rationalité, régulation, identité, mondes, réseaux socio-techniques). Utilisés de telle sorte, ils permettent d'acquérir une méthodologie pratique pour comprendre les organisations. Ces quatre ensembles constituaient le corps des deux premières éditions. Il est repris dans cette troisième édition et augmenté d'un nouveau chapitre entièrement inédit présentant les dernières approches de la sociologie des organisations : réseaux, fin des frontières, nouvel esprit du capitalisme, socio-économie, intervention et métissage, et enfin la nouvelle manière de traiter le thème de la coopération. Sommaire Les fondements : contingence, stratégie, règles, identités et cultures Conventions et accords Une sociologie de la traduction Les logiques d'action Des approches renouvelées : réseaux, fin des frontières, société de projet, intervention et métissage, coopération.Sujet - Nom commun: Sociologie des organisations | Sciences sociales -- Analyse de réseau | Conventions (économie politique) | Comportement organisationnel | Action, Théorie de l'
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316.2 AMB (Browse shelf) Available 316.2 Sociologie du travail et des organisations 00011086

Depuis les grands classiques qui ont fondé la sociologie des organisations, de Weber à Crozier-Friedberg en passant par les Américains, Merton, Selznick, March et Simon, entre autres, des approfondissements significatifs ont eu lieu que cet ouvrage présente de manière accessible. L'école dite des conventions (Boltanski et Thévenot) aborde l'organisation à travers la recherche du principe unificateur, de "ce qui fait tenir". Il s'agit des "conventions", accords implicites qui fondent les "mondes" présents dans les organisations. L'école de la traduction (Callon, Latour), s'intéressant aux conditions de production de la science, montre la place des réseaux où les acteurs/actants produisent de la coopération à travers des opérations de traduction. La sociologie des logiques d'action insiste sur les dimensions historiques et culturelles de l'acteur et refuse de s'attacher à des écoles particulières pour se servir de manière pragmatique de leurs différents concepts (pouvoir, rationalité, régulation, identité, mondes, réseaux socio-techniques). Utilisés de telle sorte, ils permettent d'acquérir une méthodologie pratique pour comprendre les organisations. Ces quatre ensembles constituaient le corps des deux premières éditions. Il est repris dans cette troisième édition et augmenté d'un nouveau chapitre entièrement inédit présentant les dernières approches de la sociologie des organisations : réseaux, fin des frontières, nouvel esprit du capitalisme, socio-économie, intervention et métissage, et enfin la nouvelle manière de traiter le thème de la coopération.

Sommaire
Les fondements : contingence, stratégie, règles, identités et cultures
Conventions et accords
Une sociologie de la traduction
Les logiques d'action
Des approches renouvelées : réseaux, fin des frontières, société de projet, intervention et métissage, coopération

Powered by Koha