Revenu minimum, justice sociale, niveau de vie et bien-être : fondements théoriques et évaluation [Thèse de doctorat] / Christine, Le Clainche

Auteur principal: Le Clainche, ChristineLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Université Paris IX Dauphine, 1996Description : Volume 1 : 518 p.Classification: TH Thèse (magasin)Résumé: Thèse Université Paris IX Dauphine présentée par Christine Le Clainche en vue de l'obtention du Doctorat ès Sciences Economiques. Soutenue le 18 Octobre 1996 Résumé L'ACUITE NOUVELLE DE LA PAUVRETE ET DES INEGALITES DANS LES PAYS RICHES A LE POUVOIR D'INTERROGER ET DE REMETTRE EN CAUSE LES PRINCIPES DE JUSTICE SOCIALE ET D'EQUITE ANTERIEUREMENT ACCEPTES. LE RENOUVELLEMENT DES PROBLEMATIQUES CONCERNANT CES PRINCIPES, DANS LE CADRE DES DEVELOPPEMENTS DE LA PHILOSOPHIE ANALYTIQUE ET DE L'ECONOMIE NORMATIVE, FOURNIT DES VOIES POUR MIEUX CERNER LE PROBLEMES DES INEGALITES ET LES ACTIONS DE POLITIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES A MEME DE LE RESOUDRE. DANS CETTE THESE, LES APPROCHES POST-WELFARISTES (SE SAISISSANT DE LA QUESTION : "EGALITE DE QUOI?") ET LEUR PERTINENCE SONT PARTICULIEREMENT ETUDIEES. EN CONSIDERANT LA QUESTION DU REVENU MINIMUM, NOUS NOUS PROPOSONS, UNE FOIS FORMULES LES TERMES PERTINENTS PAR LESQUELS SE POSE, SELON NOUS, LA QUESTION DE LA JUSTICE COMME IMPARTIALITE, D'ANALYSER LA FACON DONT LES DISPOSITIFS DE REVENU MINIMUM GARANTI ADOPTES EN EUROPE, EN PARTICULIER EN FRANCE, S'INTERPRETENT AU REGARD DES PRINCIPES DE JUSTICE SOCIALE, DE JUSTICE LOCALE OU DU CADRE DES BIENS PUBLICS. LA MANIERE DONT ILS SE TRADUISENT EN TERMES DE NIVEAU DE VIE ET DE BIEN-ETRE EST EGALEMENT ANALYSEE..Sujet - Nom commun: Sciences économiques, Economie publique et politique | Sécurité du revenu
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Magasin (archives)
TH 0010 (Browse shelf) Available TH Thèse (magasin) 025898

Thèse Université Paris IX Dauphine présentée par Christine Le Clainche en vue de l'obtention du Doctorat ès Sciences Economiques.
Soutenue le 18 Octobre 1996

Résumé
L'ACUITE NOUVELLE DE LA PAUVRETE ET DES INEGALITES DANS LES PAYS RICHES A LE POUVOIR D'INTERROGER ET DE REMETTRE EN CAUSE LES PRINCIPES DE JUSTICE SOCIALE ET D'EQUITE ANTERIEUREMENT ACCEPTES. LE RENOUVELLEMENT DES PROBLEMATIQUES CONCERNANT CES PRINCIPES, DANS LE CADRE DES DEVELOPPEMENTS DE LA PHILOSOPHIE ANALYTIQUE ET DE L'ECONOMIE NORMATIVE, FOURNIT DES VOIES POUR MIEUX CERNER LE PROBLEMES DES INEGALITES ET LES ACTIONS DE POLITIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES A MEME DE LE RESOUDRE. DANS CETTE THESE, LES APPROCHES POST-WELFARISTES (SE SAISISSANT DE LA QUESTION : "EGALITE DE QUOI?") ET LEUR PERTINENCE SONT PARTICULIEREMENT ETUDIEES. EN CONSIDERANT LA QUESTION DU REVENU MINIMUM, NOUS NOUS PROPOSONS, UNE FOIS FORMULES LES TERMES PERTINENTS PAR LESQUELS SE POSE, SELON NOUS, LA QUESTION DE LA JUSTICE COMME IMPARTIALITE, D'ANALYSER LA FACON DONT LES DISPOSITIFS DE REVENU MINIMUM GARANTI ADOPTES EN EUROPE, EN PARTICULIER EN FRANCE, S'INTERPRETENT AU REGARD DES PRINCIPES DE JUSTICE SOCIALE, DE JUSTICE LOCALE OU DU CADRE DES BIENS PUBLICS. LA MANIERE DONT ILS SE TRADUISENT EN TERMES DE NIVEAU DE VIE ET DE BIEN-ETRE EST EGALEMENT ANALYSEE.

Powered by Koha