Didactique clinique de l'éducation physique et sportive, EPS [ Livre] / André, Terrisse (sous la direction de) ; Marie-France, Carnus (sous la direction de) : Quels enjeux de savoirs ?

Auteur principal: Terrisse, AndréCo-auteur: Carnus, Marie-FranceLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Bruxelles : De Boeck, 2009Description : 1 vol. (182 p.) ; 24 cmISBN: 9782804102043.Collection: Perspectives en éducation et formation, 1373-0258Classification: 796.071 Professeurs, entraîneurs, formationRésumé: Fruit de recherches portant sur l'analyse des pratiques d'enseignement et de leurs effets sur les élèves, cet ouvrage est original à plus d'un titre. En effet, il traite à la fois de questions générales, qui sont toujours d'actualité, comme le choix et la modalité de traitement des savoirs en fonction du contexte et de la nature de la classe, tout en y incluant la part personnelle que prend l'enseignant dans ses décisions de choix et de traitement. Si le terme de clinique est accolé à celui de didactique, c'est pour montrer combien la question des savoirs délivrés en classe est certes très dépendante des instructions officielles qui fixent les exigences institutionnelles, mais aussi et surtout du rapport qu'entretiennent les enseignants avec ces savoirs. En EPS, les enseignants se servent, dans l'institution scolaire, de connaissances extraites du champ sportif ou de loisir. Ils mènent des cycles de basket ball, d'endurance ou de natation, activités largement répandues dans le champ social. Ce qui est interrogé dans cet ouvrage, c'est l'effet de ce rapport sur le traitement de ces APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques). Un enseignant peut " aimer " ou " détester " la natation, mais il ne peut pas ne pas l'enseigner. Ce que nous tentons de décrire et d'expliquer dans cet ouvrage, c'est justement en quoi ce rapport a un effet sur l'enseignement de cette activité. Comme l'ont indiqué des chercheurs dans d'autres disciplines, cette question est pertinente pour un enseignant d'histoire qui enseigne aussi la géographie ou pour un enseignant de physique qui enseigne aussi la chimie ! D'où la question récurrente : en quoi le rapport personnel au savoir de l'enseignant détermine-t-il son activité professionnelle ? .Sujet - Nom commun: Didactique | Sports -- Étude et enseignement | Professeurs d'éducation physique -- Formation
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
796.071 TER (Browse shelf) Available 796.071 Professeurs, entraîneurs, formation 026453

Fruit de recherches portant sur l'analyse des pratiques d'enseignement et de leurs effets sur les élèves, cet ouvrage est original à plus d'un titre. En effet, il traite à la fois de questions générales, qui sont toujours d'actualité, comme le choix et la modalité de traitement des savoirs en fonction du contexte et de la nature de la classe, tout en y incluant la part personnelle que prend l'enseignant dans ses décisions de choix et de traitement. Si le terme de clinique est accolé à celui de didactique, c'est pour montrer combien la question des savoirs délivrés en classe est certes très dépendante des instructions officielles qui fixent les exigences institutionnelles, mais aussi et surtout du rapport qu'entretiennent les enseignants avec ces savoirs. En EPS, les enseignants se servent, dans l'institution scolaire, de connaissances extraites du champ sportif ou de loisir. Ils mènent des cycles de basket ball, d'endurance ou de natation, activités largement répandues dans le champ social. Ce qui est interrogé dans cet ouvrage, c'est l'effet de ce rapport sur le traitement de ces APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques). Un enseignant peut " aimer " ou " détester " la natation, mais il ne peut pas ne pas l'enseigner. Ce que nous tentons de décrire et d'expliquer dans cet ouvrage, c'est justement en quoi ce rapport a un effet sur l'enseignement de cette activité. Comme l'ont indiqué des chercheurs dans d'autres disciplines, cette question est pertinente pour un enseignant d'histoire qui enseigne aussi la géographie ou pour un enseignant de physique qui enseigne aussi la chimie ! D'où la question récurrente : en quoi le rapport personnel au savoir de l'enseignant détermine-t-il son activité professionnelle ?

Powered by Koha