Matière et mémoire : essai sur la relation du corps à l'esprit [ Livre] / Henri, Bergson

Auteur principal: Bergson, Henri, 1859-1941Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : Flammarion, 2012Description : 1 vol. (352 p.) ; 18 cmISBN: 9782081223325.Collection: GF, 1484Classification: 135 PhilosophieRésumé: Publié en 1896, Matière et mémoire est le livre qui imposa Bergson comme un philosophe de premier plan. Il y aborde une question philosophique essentielle, celle des relations du corps et de l'esprit. Par le choix de sa méthode, il fait dialoguer d'une manière singulière la métaphysique a et la psychologie, l'analyse des concepts et les apports de la science, alors en plein renouvellement. Pour lui, pas de connaissance de l'esprit sans connaissance de la mémoire et de ses défaillances, que psychologues et neurologues ont commencé à appréhender; pas de connaissance du corps sans une interrogation sur la matière, qui doit rencontrer celle des physiciens. Si Bergson, en soutenant que la vie mentale ne se réduit pas à la vie cérébrale, s'inscrit dans le débat intellectuel de son temps, la portée générale de l'ouvrage invite à réexaminer des questions qui, plus d'un siècle plus tard, sont toujours les nôtres..Sujet - Nom commun: Esprit et corps | Mémoire (philosophie)
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
135 BER (Browse shelf) Available 135 Philosophie 032306

Publié en 1896, Matière et mémoire est le livre qui imposa Bergson comme un philosophe de premier plan. Il y aborde une question philosophique essentielle, celle des relations du corps et de l'esprit. Par le choix de sa méthode, il fait dialoguer d'une manière singulière la métaphysique a et la psychologie, l'analyse des concepts et les apports de la science, alors en plein renouvellement.
Pour lui, pas de connaissance de l'esprit sans connaissance de la mémoire et de ses défaillances, que psychologues et neurologues ont commencé à appréhender; pas de connaissance du corps sans une interrogation sur la matière, qui doit rencontrer celle des physiciens. Si Bergson, en soutenant que la vie mentale ne se réduit pas à la vie cérébrale, s'inscrit dans le débat intellectuel de son temps, la portée générale de l'ouvrage invite à réexaminer des questions qui, plus d'un siècle plus tard, sont toujours les nôtres.

Powered by Koha