Les penseurs de la société [ Livre] / Xavier, Molénat

Auteur principal: Molénat, XavierLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Auxerre : Sciences humaines éd., 2015Description : 1 vol. (155 p.) ; 19 cmISBN: 9782361063009.Collection: La Petite Bibliothèque de Sciences humainesClassification: 300 Sciences humaines et sociales (généralités)Résumé: Qu'ils soient sociologues, philosophes ou économistes, les premiers penseurs de la société ont, face à un monde entièrement nouveau, scruté les transformations qu'engendraient l'avènement de la démocratie (Alexis de Tocqueville), le règne du capitalisme (Kart Marx) ou la rationalisation du monde (Max Weber). Au cours du XXe siècle, la professionnalisation des sciences sociales et la spécialisation des chercheurs ont conduit à une démultiplication des regards. Aux théories fondées sur les rapports de domination (Pierre Bourdieu) ou la centralité des mouvements sociaux (Alain Touraine) répondent des travaux investiguant le quotidien des interactions (Erving Goffman, l'ethnométhodologie) ou la rationalité des individus (Raymond Boudon, Gary Becker, Michel Crozier). Aujourd'hui, les penseurs de la société semblent avoir fait le deuil d'une théorie globale. La dissolution des groupes sociaux (Jean-François Lyotard et la pensée postmoderne), la globalisation (Saskia Sassen, Manuel Castells, Zygmunt Bauman) mettent à mal l'idée même de société. Pourtant, le vieux monde social n'a pas entièrement disparu... .Sujet - Nom commun: Spécialistes des sciences sociales | Sciences sociales -- -- Histoire | Sociologie -- Histoire
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
300 MOL (Browse shelf) Available 300 Sciences humaines et sociales (généralités) 035671
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
300 MOL (Browse shelf) Available 300 Sciences humaines et sociales (généralités) 034034

Qu'ils soient sociologues, philosophes ou économistes, les premiers penseurs de la société ont, face à un monde entièrement nouveau, scruté les transformations qu'engendraient l'avènement de la démocratie (Alexis de Tocqueville), le règne du capitalisme (Kart Marx) ou la rationalisation du monde (Max Weber). Au cours du XXe siècle, la professionnalisation des sciences sociales et la spécialisation des chercheurs ont conduit à une démultiplication des regards.
Aux théories fondées sur les rapports de domination (Pierre Bourdieu) ou la centralité des mouvements sociaux (Alain Touraine) répondent des travaux investiguant le quotidien des interactions (Erving Goffman, l'ethnométhodologie) ou la rationalité des individus (Raymond Boudon, Gary Becker, Michel Crozier). Aujourd'hui, les penseurs de la société semblent avoir fait le deuil d'une théorie globale.
La dissolution des groupes sociaux (Jean-François Lyotard et la pensée postmoderne), la globalisation (Saskia Sassen, Manuel Castells, Zygmunt Bauman) mettent à mal l'idée même de société. Pourtant, le vieux monde social n'a pas entièrement disparu...

Powered by Koha