La société dopée : peut-on lutter contre le dopage sportif dans une societe de marché ? [ Livre] / Jean-Jacques, Gouguet / Jean-François, Bourg

Auteur principal: Gouguet, Jean-JacquesCo-auteur: Bourg, Jean-FrançoisLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : Seuil, 2016Description : 1 vol. (209 p.)ISBN: 9782021161960.Classification: 796/31 Sport et société / Sociologie du sportRésumé: L'attitude convenue consiste à condamner le dopage comme une entorse grave à l'éthique du sport et à renforcer les sanctions des pratiques dopantes. Cette démarche est absurde dans le contexte d'une société de marché qui survalorise la compétition et a installé le culte de la performance individuelle. Le sport professionnel, transformé en spectacle marchand, s'est tout simplement adapté à l'évolution de notre société. Les sportifs dopés reproduisent la pratique ordinaire des travailleurs placés en situation d'hyper compétition : tous les moyens sont bons pour assurer le meilleur résultat ; ils sont convaincus qu'ils adoptent un comportement conforme à l'éthique de leur époque comme aux exigences de la société. On ne peut exiger d'eux qu'ils battent indéfiniment de nouveaux records tout en préservant l'éthique d'un Coubertin pour qui l'important n'était que " de participer " ! Soit nous persistons sur la voie de la société de marché hyper-individualiste et, dans ce cas, l'avenir du sport passe, non seulement pas la légalisation du dopage, mais aussi par la création d'athlètes post-humains, mi humains mi robots... Soit nous bifurquons vers une société plus coopérative et solidaire, revalorisant le lien social et la convivialité et renonçant au culte de l'individu, de la performance et du toujours plus. Dans ce cas, les nouvelles générations de sportifs pourront revenir à l'éthique ancienne du sport amateur. Le sport sera moins professionnel et moins spectaculaire... mais plus sportif ? .Sujet - Nom commun: Dopage dans les sports -- -- Aspect social
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
796/31 BOU (Browse shelf) Available 796/31 Sport et société / Sociologie du sport 035986

L'attitude convenue consiste à condamner le dopage comme une entorse grave à l'éthique du sport et à renforcer les sanctions des pratiques dopantes. Cette démarche est absurde dans le contexte d'une société de marché qui survalorise la compétition et a installé le culte de la performance individuelle. Le sport professionnel, transformé en spectacle marchand, s'est tout simplement adapté à l'évolution de notre société. Les sportifs dopés reproduisent la pratique ordinaire des travailleurs placés en situation d'hyper compétition : tous les moyens sont bons pour assurer le meilleur résultat ; ils sont convaincus qu'ils adoptent un comportement conforme à l'éthique de leur époque comme aux exigences de la société. On ne peut exiger d'eux qu'ils battent indéfiniment de nouveaux records tout en préservant l'éthique d'un Coubertin pour qui l'important n'était que " de participer " ! Soit nous persistons sur la voie de la société de marché hyper-individualiste et, dans ce cas, l'avenir du sport passe, non seulement pas la légalisation du dopage, mais aussi par la création d'athlètes post-humains, mi humains mi robots... Soit nous bifurquons vers une société plus coopérative et solidaire, revalorisant le lien social et la convivialité et renonçant au culte de l'individu, de la performance et du toujours plus. Dans ce cas, les nouvelles générations de sportifs pourront revenir à l'éthique ancienne du sport amateur. Le sport sera moins professionnel et moins spectaculaire... mais plus sportif ?

Powered by Koha