Amazon cover image
Image from Amazon.com

Le cirque : entre culture du corps et culture du risque [ Livre] / Sylvain, Fagot

Auteur principal: Fagot, Sylvain, 1970-...Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : l'Harmattan, 2010Description : 1 vol. (180 p.) ; 24 cmISBN: 9782296135598.Collection: Logiques sociales, 0295-7736Classification: 796.9 CirqueRésumé: Le cirque est un art qui a pour propriété d'être continuellement en transformation, en même temps qu'il reste la figure de l'éternel recommencement. L'émergence de nouvelles formes esthétiques dans la piste, depuis les années soixante, traduit parfaitement cette flexibilité stylistique d'une production artistique très disciplinée. Une sociologie du cirque permet d'appréhender, à partir d'une étude comparative des formes de production et de diffusion, les différentes dispositions et variations du spectacle selon les stratégies sociales et économiques engagées. Dans toutes ces configurations, le cirque exhorte les artistes à la réalisation de prouesses dans l'exacerbation du dépassement physique et de la prise de risque. Le cirque est construit autour de l'exhibition du danger, qu'il centralise et canalise sur la piste dans un crescendo émotionnel, où le hasard est dompté et refoulé aux limites de l'incertitude. Les arts du cirque sont le catalyseur d'une mise en piste de postures et de disciplines aussi riches en équilibres qu'en déséquilibre. Spectacle d'une " métaphysique du silence ", le cirque célèbre l'animalité première des fauves aussi bien que le vol suspendu des trapézistes, dans une architecture hautement symbolique : le cercle. .Note d thèse: .Sujet - Nom commun: Cirque | Spectacles et divertissements | Arts du spectacle -- Anthropologie | Expression corporelle Item type: Livre
Holdings
Current library Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque Sport/EPS 796.9 FAG (Browse shelf(Opens below)) Available 796.9 Cirque 035502

Thèse de doctorat

Le cirque est un art qui a pour propriété d'être continuellement en transformation, en même temps qu'il reste la figure de l'éternel recommencement. L'émergence de nouvelles formes esthétiques dans la piste, depuis les années soixante, traduit parfaitement cette flexibilité stylistique d'une production artistique très disciplinée. Une sociologie du cirque permet d'appréhender, à partir d'une étude comparative des formes de production et de diffusion, les différentes dispositions et variations du spectacle selon les stratégies sociales et économiques engagées. Dans toutes ces configurations, le cirque exhorte les artistes à la réalisation de prouesses dans l'exacerbation du dépassement physique et de la prise de risque. Le cirque est construit autour de l'exhibition du danger, qu'il centralise et canalise sur la piste dans un crescendo émotionnel, où le hasard est dompté et refoulé aux limites de l'incertitude. Les arts du cirque sont le catalyseur d'une mise en piste de postures et de disciplines aussi riches en équilibres qu'en déséquilibre. Spectacle d'une " métaphysique du silence ", le cirque célèbre l'animalité première des fauves aussi bien que le vol suspendu des trapézistes, dans une architecture hautement symbolique : le cercle.

Powered by Koha