Jeunesse oblige : histoire des jeunes en France, XIXe-XXIe siècle [ Livre] / Ludivine, Bantigny / Ivan, Jablonka

Auteur principal: Bantigny, LudivineCo-auteur: Jablonka, IvanLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : Presses universitaires de France, 2009Description : 1 vol. (307 p.) ; 22 cmISBN: 9782130566922.Collection: Le Noeud gordienClassification: 944 Histoire de FranceRésumé: L'actualité fait des jeunes un objet de débat, d'admiration ou d'angoisse. Une multitude de figures viennent s'intercaler entre le modèle du " jeune écrivain " et le contre-modèle du " jeune de cité ". Mais ces images sont des constructions dont les fondements plongent loin dans le passé. Elles contribuent à gommer la profonde diversité sociale de la jeunesse et escamotent les tensions qui existent en son sein. Dès lors, étudier la jeunesse exige de s'interroger sur la transmission des comportements et des savoirs. Comment les jeunes se conforment-ils aux rôles qu'on leur assigne ? Sujets de contraintes et cibles de politiques, ont-ils vocation à contester l'ordre établi ? Pourquoi une société se montre-t-elle taraudée par " ses " jeunes, cédant alors à la tentation de l'expertise ? La jeunesse apparaît ainsi comme un sujet-creuset permettant de multiplier les approches et les méthodes, de démêler un fatras de clichés, de fantasmes et de slogans. L'histoire, en dialogue avec la sociologie, offre la possibilité d'interpréter les discours médiatiques et politiques. Faire de la jeunesse un objet d'histoire permet de lui restituer sa dimension temporelle et son ambiguïté - tant il est vrai qu'elle n'existe que clans les mutations des discours, l'exercice des pratiques et le vertige des combats. .Sujet - Nom commun: Identité (psychologie) | Représentations sociales | Jeunesse -- -- Sociologie -- France -- 1800-
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
944 BAN (Browse shelf) Available 944 Histoire : France 035703

L'actualité fait des jeunes un objet de débat, d'admiration ou d'angoisse. Une multitude de figures viennent s'intercaler entre le modèle du " jeune écrivain " et le contre-modèle du " jeune de cité ". Mais ces images sont des constructions dont les fondements plongent loin dans le passé. Elles contribuent à gommer la profonde diversité sociale de la jeunesse et escamotent les tensions qui existent en son sein. Dès lors, étudier la jeunesse exige de s'interroger sur la transmission des comportements et des savoirs. Comment les jeunes se conforment-ils aux rôles qu'on leur assigne ? Sujets de contraintes et cibles de politiques, ont-ils vocation à contester l'ordre établi ? Pourquoi une société se montre-t-elle taraudée par " ses " jeunes, cédant alors à la tentation de l'expertise ? La jeunesse apparaît ainsi comme un sujet-creuset permettant de multiplier les approches et les méthodes, de démêler un fatras de clichés, de fantasmes et de slogans. L'histoire, en dialogue avec la sociologie, offre la possibilité d'interpréter les discours médiatiques et politiques. Faire de la jeunesse un objet d'histoire permet de lui restituer sa dimension temporelle et son ambiguïté - tant il est vrai qu'elle n'existe que clans les mutations des discours, l'exercice des pratiques et le vertige des combats.

Powered by Koha