La société malade de la gestion : idéologie gestionnaire, pouvoir managérial et harcèlement social [ Livre] / Vincent de, Gauléjac

Auteur principal: Gauléjac, Vincent de, 1946-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Mention d'édition: Nouvelle éditionPublication : Paris : Éd. Points, DL 2014, cop. 2009Description : 1 vol. (353 p.) ; 18 cmISBN: 9782757844458.Collection: Points, Économie, E61Classification: 316.2 Sociologie du travail et des organisationsRésumé: Les nouvelles méthodes de gestion développées depuis les années 1980 ont diffusé une idéologie colonisant les esprits et la société pour soumettre celle-ci aux exigences de la rentabilité financière. La culture de la performance et de la compétition met tout le monde sous haute pression : épuisement professionnel, stress, suicides au travail. La société n'est plus qu'un marché, un champ de bataille où le remède proposé aux méfaits de la guerre économique consiste toujours à durcir la lutte. Face à cette mutation, la politique, également contaminée par le "réalisme gestionnaire", semble impuissante à dessiner une autre voie. Peut-on échapper à l'épidémie ? Peut-on repenser la gestion comme l'instrument d'organisation d'un monde commun ? C'est justement la piste qu'ouvre ici le diagnostic du sociologue clinicien. .Sujet - Nom commun: Economie de marché -- Aspect social | Gestion d'entreprise -- Aspect social -- France
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316.2 GAU (Browse shelf) Available 316.2 Sociologie du travail et des organisations 036377

Les nouvelles méthodes de gestion développées depuis les années 1980 ont diffusé une idéologie colonisant les esprits et la société pour soumettre celle-ci aux exigences de la rentabilité financière. La culture de la performance et de la compétition met tout le monde sous haute pression : épuisement professionnel, stress, suicides au travail. La société n'est plus qu'un marché, un champ de bataille où le remède proposé aux méfaits de la guerre économique consiste toujours à durcir la lutte.
Face à cette mutation, la politique, également contaminée par le "réalisme gestionnaire", semble impuissante à dessiner une autre voie. Peut-on échapper à l'épidémie ? Peut-on repenser la gestion comme l'instrument d'organisation d'un monde commun ? C'est justement la piste qu'ouvre ici le diagnostic du sociologue clinicien.

Powered by Koha