Penser la fin du monde [ Livre] / Emma, Aubin-Boltanski / Claudine, Gauthier

Auteur principal: Aubin-Boltanski, EmmaCo-auteur: Gauthier, ClaudineLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : CNRS éd., 2014Description : 1 vol. (524 p.) ; 23 cmISBN: 9782271080530.Classification: 316 Sociologie et anthropologieRésumé: Depuis l'an 2000, l'Apocalypse constitue une thématique plus que jamais dans l'air du temps. Catastrophisme ? Angoisse civilisationnelle ? Chimère ? Espérance ? Comment comprendre cette étonnante propension humaine à penser et à préparer la fin du monde ? A travers le renouvellement périodique des figurations d'une fin dernière du monde, cet ouvrage met aussi en lumière un paradoxe : l'eschatologie est créatrice, non d'une fin toujours ajournée, mais de renouveaux aux horizons multiples, souvent susceptibles de muer en moteur d'actions dans le présent. Dans cette approche interdisciplinaire aux thématiques variées, une place spéciale est réservée à des religions zoroastrisme et samaritanisme jusque-là insuffisamment considérées par les sciences humaines et généralement tenues à l'écart des travaux comparatifs sur l'eschatologie. .Sujet - Nom commun: Fin du monde | Religions | Homme (théologie)
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316 AUB (Browse shelf) Available 316 Sociologie et anthropologie 036292

Depuis l'an 2000, l'Apocalypse constitue une thématique plus que jamais dans l'air du temps. Catastrophisme ? Angoisse civilisationnelle ? Chimère ? Espérance ? Comment comprendre cette étonnante propension humaine à penser et à préparer la fin du monde ? A travers le renouvellement périodique des figurations d'une fin dernière du monde, cet ouvrage met aussi en lumière un paradoxe : l'eschatologie est créatrice, non d'une fin toujours ajournée, mais de renouveaux aux horizons multiples, souvent susceptibles de muer en moteur d'actions dans le présent.
Dans cette approche interdisciplinaire aux thématiques variées, une place spéciale est réservée à des religions zoroastrisme et samaritanisme jusque-là insuffisamment considérées par les sciences humaines et généralement tenues à l'écart des travaux comparatifs sur l'eschatologie.

Powered by Koha