Dynamique normative : arbitrer et négocier la place de la norme dans l'organisation / Laurent, Cappelletti [ Livre]

Auteur principal: Cappelletti, LaurentLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Cormelles-Le-Royal : EMS, Management & société, 2015Description : 1 vol. (262 p.) ; 24 cmISBN: 9782847698251.Collection: Gestion en liberté, 1625-3132Classification: 651 GestionRésumé: La multiplication des normes et leurs conséquences sur le développement économique font désormais l’objet de débats universitaires et politiques. Si la simplification normative semble être un leitmotiv adopté lors des diverses revendications économiques et sociales, sa mise en rouvre est loin d’être aussi aisée. Très souvent, la réponse à un problème normatif est apportée par la rédaction d’une nouvelle norme supposée régler le conflit. A travers les contributions de 39 auteurs français et étrangers, cet ouvrage met en évidence la problématique sous-jacente au conflit normatif. Les normes s’avèrent incompatibles entre elles parce qu’elles sont pourvues d’attributs qui les dépassent. Elles sont supposées permettre une gestion technique des relations humaines qui dépassionnerait les conflits. Ce que montrent les études de cas analysées par les différents auteurs, c’est que le conflit normatif ne peut pas être résolu de façon technique et impersonnelle mais qu’il exige la confrontation des acteurs. La sacralisation des normes conduit naturellement à l’émergence de conflits violents traduisant l’insatisfaction d’acteurs dont les attentes ne sont pas appréhendées par l’outil technique Paradoxalement, le résultat est alors l’absence de respect de la norme. La résolution des conflits liés à la multiplication des normes ne peut donc pas provenir de la surimposition de nonces complémentaires mais de leur appropriation par des acteurs ayant des intérêts divergents et parfois conflictuels. Les solutions proposées par cet ouvrage passent tout d’abord par la reconnaissance des conflits normatifs. La norme redevient un objet au service d’une communauté humaine et non un outil magique supposé supprimer toutes les différences et dissensions. Cette réappropriation de la norme transite par sa mise en relation avec l’éthique des acteurs et des organisations. Elle implique que les tensions normatives puissent faire l’objet d’arbitrage entre les intérêts des différents acteurs, ce qui exige une négociation entre les parties prenantes concernées..Sujet - Nom commun: Gestion d'entreprise -- Normes -- France | Responsabilité sociétale -- Normes -- Normes | Comptabilité -- Normes | Travail -- Normalisation -- Normalisation
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Economie Gestion
651 CAP (Browse shelf) Available 651 Gestion 038204

La multiplication des normes et leurs conséquences sur le développement économique font désormais l’objet de débats universitaires et politiques. Si la simplification normative semble être un leitmotiv adopté lors des diverses revendications économiques et sociales, sa mise en rouvre est loin d’être aussi aisée. Très souvent, la réponse à un problème normatif est apportée par la rédaction d’une nouvelle norme supposée régler le conflit.
A travers les contributions de 39 auteurs français et étrangers, cet ouvrage met en évidence la problématique sous-jacente au conflit normatif. Les normes s’avèrent incompatibles entre elles parce qu’elles sont pourvues d’attributs qui les dépassent. Elles sont supposées permettre une gestion technique des relations humaines qui dépassionnerait les conflits. Ce que montrent les études de cas analysées par les différents auteurs, c’est que le conflit normatif ne peut pas être résolu de façon technique et impersonnelle mais qu’il exige la confrontation des acteurs.
La sacralisation des normes conduit naturellement à l’émergence de conflits violents traduisant l’insatisfaction d’acteurs dont les attentes ne sont pas appréhendées par l’outil technique Paradoxalement, le résultat est alors l’absence de respect de la norme. La résolution des conflits liés à la multiplication des normes ne peut donc pas provenir de la surimposition de nonces complémentaires mais de leur appropriation par des acteurs ayant des intérêts divergents et parfois conflictuels.
Les solutions proposées par cet ouvrage passent tout d’abord par la reconnaissance des conflits normatifs. La norme redevient un objet au service d’une communauté humaine et non un outil magique supposé supprimer toutes les différences et dissensions. Cette réappropriation de la norme transite par sa mise en relation avec l’éthique des acteurs et des organisations. Elle implique que les tensions normatives puissent faire l’objet d’arbitrage entre les intérêts des différents acteurs, ce qui exige une négociation entre les parties prenantes concernées.

Powered by Koha