Les uns avec les autres : quand l'individualisme crée du lien / François de, Singly [ Livre]

Auteur principal: Singly, François de, 1948-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : Armand Colin, 2003Description : 1 vol. (267 p.) ; 23 cmISBN: 9782200264383.Collection: Collection Individu et sociétéClassification: 316 Sociologie et anthropologieRésumé: Depuis trente ans, " la crise " - des repères, de la transmission, des identités, de la raison ; bref du lien social - est devenue un discours lancinant, dépourvu d'effets sur l'évolution de la société. Les remèdes anti-crise proposés ne sont pas satisfaisants. Le retour à l'âge d'or de la République est impossible : les individus d'aujourd'hui refusent d'être traités seulement comme des citoyens uniformes. L' " universalisme abstrait " est mort. Mais il ne peut être remplacé par le " communautarisme " qui condamne les individus à rester dans leur groupe, leur communauté d'origine, s'opposant ainsi à leur liberté de s'affilier et de se désaffilier. Il est temps de dessiner un nouvel idéal du lien social, combinant la liberté de chacun et le respect mutuel, reposant sur une autre forme de civilité. Un " nous " qui sache respecter les " je " dans leur liberté et dans leur identité complexe. Un lien qui sache unir, sans trop serrer. C'est l'ambition de ce livre, écrit par François de Singly. .Sujet - Nom commun: Individu et société | Individualisme
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316 SIN (Browse shelf) Available 316 Sociologie et anthropologie 039335

Depuis trente ans, " la crise " - des repères, de la transmission, des identités, de la raison ; bref du lien social - est devenue un discours lancinant, dépourvu d'effets sur l'évolution de la société. Les remèdes anti-crise proposés ne sont pas satisfaisants. Le retour à l'âge d'or de la République est impossible : les individus d'aujourd'hui refusent d'être traités seulement comme des citoyens uniformes. L' " universalisme abstrait " est mort. Mais il ne peut être remplacé par le " communautarisme " qui condamne les individus à rester dans leur groupe, leur communauté d'origine, s'opposant ainsi à leur liberté de s'affilier et de se désaffilier. Il est temps de dessiner un nouvel idéal du lien social, combinant la liberté de chacun et le respect mutuel, reposant sur une autre forme de civilité. Un " nous " qui sache respecter les " je " dans leur liberté et dans leur identité complexe. Un lien qui sache unir, sans trop serrer. C'est l'ambition de ce livre, écrit par François de Singly.

Powered by Koha