Éthique du sport / Bernard, Andrieu [ Livre]

Auteur principal: Andrieu, BernardLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Lausanne : l'Âge d'homme, 2013Description : 1 vol. (808 p.) ; 24 cmISBN: 9782825143094.Collection: Être et devenirClassification: Résumé: La 4ème de couv. indique : "Depuis le baron Pierre de Coubertin au moins, le sport véhicule des valeurs entendues comme universelles : le fair-play, la conscience de la règle, le respect de l’adversaire, la dignité des personnes, le self-control, le sens de l’effort individuel et collectif, le plaisir du jeu Des valeurs comme autant de règles de civilité, et que garantiraient les associations faîtières internationales, qui ont autour d’elles rédigé des codes et des éthiques. Pourtant, force est de constater des débordements de ces règles et le non-respect des valeurs dans bien des domaines du sport : tricheries, dopage cycliste ou athlétique, insultes racistes à l’endroit des sportifs voire entre sportifs eux-mêmes, contestation de l’arbitrage, violences des hooligans, exploitation des enfants par de grandes marques dans la fabrication du marketing du sport, vente de joueurs mineurs, discriminations hommes-femmes, lotos sportifs et matchs arrangés, harcèlement sexuel entre entraîneurs et entraînés, etc., la liste est malheureusement longue, qui nous place devant un certain échec de l’éducation. Autant de débordements et pratiques illicites qui provoquent des réactions morales dans la population, mais face auxquels on cherche en général des solutions juridiques et techniques, avec pour conséquence que ces valeurs sportives en viennent de plus en plus à passer pour des idéaux auxquels tendre (et qui se font alors de plus en plus lointains ou inatteignables) plutôt que pour des règles directrices et des normes comportementales de principe. Pour autant, l’exemplarité du sport n’a pas disparu de l’horizon éducatif ; en outre, bien des sportifs en sont venus à promouvoir d’autres valeurs que la compétition: le bien-être, les sensations pour elles-mêmes, une meilleure conscience corporelle de soi, une confrontation renouvelée aux éléments naturels faisant émerger une autre forme d’éthique sportive. C’est donc un champ très large qui s’offre à la réflexion, et que parcourt cet ouvrage.".Sujet - Nom commun: Sports -- -- Aspect moral | Sportifs -- -- Déontologie | Sports -- -- éthique
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
796 AND (Browse shelf) Available 796 Sport(s) 039725

La 4ème de couv. indique : "Depuis le baron Pierre de Coubertin au moins, le sport véhicule des valeurs entendues comme universelles : le fair-play, la conscience de la règle, le respect de l’adversaire, la dignité des personnes, le self-control, le sens de l’effort individuel et collectif, le plaisir du jeu Des valeurs comme autant de règles de civilité, et que garantiraient les associations faîtières internationales, qui ont autour d’elles rédigé des codes et des éthiques. Pourtant, force est de constater des débordements de ces règles et le non-respect des valeurs dans bien des domaines du sport : tricheries, dopage cycliste ou athlétique, insultes racistes à l’endroit des sportifs voire entre sportifs eux-mêmes, contestation de l’arbitrage, violences des hooligans, exploitation des enfants par de grandes marques dans la fabrication du marketing du sport, vente de joueurs mineurs, discriminations hommes-femmes, lotos sportifs et matchs arrangés, harcèlement sexuel entre entraîneurs et entraînés, etc., la liste est malheureusement longue, qui nous place devant un certain échec de l’éducation. Autant de débordements et pratiques illicites qui provoquent des réactions morales dans la population, mais face auxquels on cherche en général des solutions juridiques et techniques, avec pour conséquence que ces valeurs sportives en viennent de plus en plus à passer pour des idéaux auxquels tendre (et qui se font alors de plus en plus lointains ou inatteignables) plutôt que pour des règles directrices et des normes comportementales de principe. Pour autant, l’exemplarité du sport n’a pas disparu de l’horizon éducatif ; en outre, bien des sportifs en sont venus à promouvoir d’autres valeurs que la compétition: le bien-être, les sensations pour elles-mêmes, une meilleure conscience corporelle de soi, une confrontation renouvelée aux éléments naturels faisant émerger une autre forme d’éthique sportive. C’est donc un champ très large qui s’offre à la réflexion, et que parcourt cet ouvrage."

Powered by Koha