Le corps dispersé : histoire du corps au XXe siècle / Bernard, Andrieu [ Livre]

Auteur principal: Andrieu, Bernard, 1959-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : Éditions l'Harmattan, 1993Description : 1 vol. (451 p.) ; 22 cmISBN: 2738422209.Collection: Santé, sociétés et culturesClassification: 796.13 Sociologie du corpsRésumé: L'histoire de nos attitudes corporelles est le résultat d'une lutte d'influence entre trois grands courants de pensée du XXe siècle: La psychanalyse, La Phénoménologie, les sciences cognitives. Chaque courant aura constitué son analyse du corps humain autour d'un seul modèle: l'image du corps pour la psychanalyse, le corps vécu pour la phénoménologie, le cerveau/ordinateur pour les sciences cognitives. Ce livre propose des itinéraires dans ce corps dispersé par le développement des sciences humaines. Cette histoire des idées indique la nécessité de fonder une unité de l'homme vivant. A défaut, le risque apparaît déjà, avec une socio-génétique, de réduire le développement et la plasticité du corps humain à l'expression d'un déterminisme désincarné..Sujet - Nom commun: Image du corps | Psychanalyse | Sociologie du corps -- 20e siècle | Corps humain -- Histoire | Esprit et corps
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
796.13 AND (Browse shelf) Available 796.13 Sociologie du corps 039719

L'histoire de nos attitudes corporelles est le résultat d'une lutte d'influence entre trois grands courants de pensée du XXe siècle: La psychanalyse, La Phénoménologie, les sciences cognitives. Chaque courant aura constitué son analyse du corps humain autour d'un seul modèle: l'image du corps pour la psychanalyse, le corps vécu pour la phénoménologie, le cerveau/ordinateur pour les sciences cognitives. Ce livre propose des itinéraires dans ce corps dispersé par le développement des sciences humaines. Cette histoire des idées indique la nécessité de fonder une unité de l'homme vivant. A défaut, le risque apparaît déjà, avec une socio-génétique, de réduire le développement et la plasticité du corps humain à l'expression d'un déterminisme désincarné.

Powered by Koha