Pourquoi les crises reviennent toujours / Paul R., Krugman [ Livre]

Auteur principal: Krugman, Paul R., 1953-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Anglais.Mention d'édition: Nouvelle édition mise à jourPublication : Paris : Éditions Points, DL 2012, cop. 2009Description : 1 vol. (244 p.) ; 18 cmISBN: 9782757842010.Collection: Points, Économie, E64Classification: 33.04 Essais sur l'économieRésumé: Depuis les années 1980, des crises de plus en plus graves se sont succédé. Celle de 2008 a mené le système financier au bord de l'effondrement et engendré une récession dans les économies capitalistes. Pourquoi ces catastrophes que l'on croyait révolues reviennent-elles toujours ? Krugman explique ici les ressorts de cette fatalité. Il démontre l'insuffisance des normes prudentielles et met au jour une crise du système lui-même, de sa logique fondée sur la libre circulation et la valorisation des capitaux, alors qu'une prospérité durable supposerait de satisfaire les besoins du plus grand nombre et de distribuer équitablement le pouvoir d'achat. L'auteur souligne une raison fondamentale du retour des crises: l'incapacité à laisser les faits remettre en cause des doctrines libérales erronées. .Sujet - Nom commun: Crise économique (2008) | Mouvements de capitaux
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Economie Gestion
33.04 KRU (Browse shelf) Available 33.04 Essais sur l'économie 040191

Depuis les années 1980, des crises de plus en plus graves se sont succédé. Celle de 2008 a mené le système financier au bord de l'effondrement et engendré une récession dans les économies capitalistes. Pourquoi ces catastrophes que l'on croyait révolues reviennent-elles toujours ? Krugman explique ici les ressorts de cette fatalité. Il démontre l'insuffisance des normes prudentielles et met au jour une crise du système lui-même, de sa logique fondée sur la libre circulation et la valorisation des capitaux, alors qu'une prospérité durable supposerait de satisfaire les besoins du plus grand nombre et de distribuer équitablement le pouvoir d'achat.
L'auteur souligne une raison fondamentale du retour des crises: l'incapacité à laisser les faits remettre en cause des doctrines libérales erronées.

Powered by Koha