C'est pour ton bien : racines de la violence dans l'éducation de l'enfant / Alice, Miller ; Jeanne Étoré (traduit de l'allemand par) [ Livre]

Auteur principal: Miller, Alice, 1923-2010Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Allemand.Publication : Paris : Flammarion, 2015Description : 1 vol. (379 p.) ; 18 cmISBN: 9782081347328.Collection: Champs, EssaisClassification: 159 PsychologieRésumé: La psychose, la drogue, la criminalité sont-elles les répercussions codées des expériences des premières années de la vie ? Alice Miller dénonce les méfaits de l'éducation traditionnelle, qui a pour but de briser la volonté de l'enfant pour en faire un être docile et obéissant. Elle montre comment les enfants battus battront à leur tour, les menacés menaceront, les humiliés humilieront. Car à l'origine de la pire violence, celle que l'on s'inflige à soi-même ou celle que l'on fait subir à autrui, on trouve presque toujours le meurtre de l'âme enfantine. Cette «pédagogie noire», selon l'expression de l'auteur, est illustrée par des textes des XVIIIe et XIXe siècles, stupéfiants ou tragiques, reflétant les méthodes selon lesquelles ont été élevés nos parents et nos grands-parents, et par trois portraits d'enfances massacrées : celle de Christine F., droguée, prostituée, celle d'un jeune infanticide allemand et enfin celle d'Adolf Hitler, que l'on découvrira ici sous un jour tout à fait inattendu..Sujet - Nom commun: Éducation des enfants | Enfants -- Violence envers -- Violence envers | Enfants maltraités -- -- Psychologie
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
159 MIL (Browse shelf) Available 159 Psychologie 041315

La psychose, la drogue, la criminalité sont-elles les répercussions codées des expériences des premières années de la vie ? Alice Miller dénonce les méfaits de l'éducation traditionnelle, qui a pour but de briser la volonté de l'enfant pour en faire un être docile et obéissant. Elle montre comment les enfants battus battront à leur tour, les menacés menaceront, les humiliés humilieront. Car à l'origine de la pire violence, celle que l'on s'inflige à soi-même ou celle que l'on fait subir à autrui, on trouve presque toujours le meurtre de l'âme enfantine.
Cette «pédagogie noire», selon l'expression de l'auteur, est illustrée par des textes des XVIIIe et XIXe siècles, stupéfiants ou tragiques, reflétant les méthodes selon lesquelles ont été élevés nos parents et nos grands-parents, et par trois portraits d'enfances massacrées : celle de Christine F., droguée, prostituée, celle d'un jeune infanticide allemand et enfin celle d'Adolf Hitler, que l'on découvrira ici sous un jour tout à fait inattendu.

Powered by Koha