Le moment illibéral : Trump, Poutine, Xi Jinping : pourquoi l'Occident a perdu la paix / Ivan, Krastev / Stephen, Holmes ; Johan-Frédérik, Hel-Guedj (traduit de l'anglais par ) [ Livre]

Auteur principal: Krastev, Ivan, 1965-....Co-auteur: Holmes, StephenLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Anglais.Publication : Paris : Fayard, 2019Description : 1 vol. (348 pages) ; 24 cmISBN: 9782213712307.Classification: 328 Relations internationales et géopolitiqueRésumé: "Comment le libéralisme a-t-il fini par être la victime de sa victoire prétendue ? Hier, l’avenir était meilleur. À la fin de la guerre froide, la démocratie libérale et capitaliste de type occidental semblait le seul idéal viable vers lequel tendre pour les pays sortant du communisme : la chute du Mur annonçait l’aube d’une « ère de l’imitation » et les espoirs de voir la démocratie se propager à l’ensemble de la planète étaient grands. Aujourd’hui, chez les imitateurs, ce phénomène connaît un retour de bâton : perçu comme un néocolonialisme, il a fait naître un ressentiment à l’origine du repli illibéral à l’œuvre en Chine, en Russie et en Europe de l’Est. L’absence de choix crédible hors de la démocratie libérale a déchaîné une contre-révolution. Ivan Krastev et Stephen Holmes mettent au jour les ressorts de ce mouvement de bascule et nous permettent de comprendre les paradoxes de l’après-1989. Pourquoi, à l’Est comme à l’Ouest, certains ont-ils pu céder à l’illusion d’une fin de l’histoire ? Pourquoi notre monde est-il désormais gagné par la marée montante si menaçante de l’« anarchie » illibérale et antidémocratique ?" (4ème de couv.).Sujet - Nom commun: Relations internationales -- 1989-.... -- 1989- | Libéralisme -- -- 1990-
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Droit
328 KRA (Browse shelf) Available 328 Relations internationales et géopolitique 041350

"Comment le libéralisme a-t-il fini par être la victime de sa victoire prétendue ? Hier, l’avenir était meilleur. À la fin de la guerre froide, la démocratie libérale et capitaliste de type occidental semblait le seul idéal viable vers lequel tendre pour les pays sortant du communisme : la chute du Mur annonçait l’aube d’une « ère de l’imitation » et les espoirs de voir la démocratie se propager à l’ensemble de la planète étaient grands. Aujourd’hui, chez les imitateurs, ce phénomène connaît un retour de bâton : perçu comme un néocolonialisme, il a fait naître un ressentiment à l’origine du repli illibéral à l’œuvre en Chine, en Russie et en Europe de l’Est. L’absence de choix crédible hors de la démocratie libérale a déchaîné une contre-révolution. Ivan Krastev et Stephen Holmes mettent au jour les ressorts de ce mouvement de bascule et nous permettent de comprendre les paradoxes de l’après-1989. Pourquoi, à l’Est comme à l’Ouest, certains ont-ils pu céder à l’illusion d’une fin de l’histoire ? Pourquoi notre monde est-il désormais gagné par la marée montante si menaçante de l’« anarchie » illibérale et antidémocratique ?" (4ème de couv.)

Powered by Koha