Les jeunes et l'agencement des sexes / Henri, Eckert [ Livre]

Auteur principal: Eckert, HenriAuteur secondaire collectivité: Rencontres Jeunes et sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, 1, 2003Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : La Dispute, 2007Description : 1 vol. (245 p.) ; 23 cmISBN: 9782843031458.Collection: Le genre du mondeClassification: 316 Sociologie et anthropologieRésumé: Des drames touchant l'intégrité et le respect des jeunes femmes font régulièrement la une des médias. Face aux meurtres de jeunes filles, aux viols, aux violences conjugales, l'indignation collective est largement répercutée, mais elle se focalise sur la violence et tend à désigner des coupables. Ce seraient certaines catégories de jeunes hommes des quartiers défavorisés qui trouveraient à se valoriser par ces comportements, en obéissant à un sentiment de supériorité masculine ancré dans leur culture familiale et la tradition de certains pays d'origine. Faut-il accepter ces interprétations empreintes de préjugés sociaux et xénophobes ? Finalement que sait-on des modes de coexistence des adolescents ? Comment les stéréotypes de sexe se perpétuent-ils au sein des nouvelles générations ? en 2007 les rapports hommes-femmes, contribuent à renouveler la compréhension des sociétés. Comment se recomposent des héritages symboliques comme la croyance à l'infériorité des femmes ou l'assignation des filles aux espaces privés et à la pro-création, et celle des garçons à la vie publique, à la virilité et à la force ? A travers, par exemple, les loisirs, les pratiques culturelles, sportives, les comportements déviants, l'entrée dans le monde du travail, les relations entre collègues à l'usine, en variant les focales d'observation sur des jeunes issus de différents milieux sociaux, à divers moments de leur vie, il est possible de commencer à répondre à ces questions. Une telle réflexion débouche nécessairement sur la question politique, c'est-à-dire sur notre responsabilité collective et sur celle des pouvoirs publics en matière de lutte contre les préjugés sexistes, contre l'actualisation de la domination masculine. .Sujet - Nom commun: Adolescents -- Sexualité -- -- Actes de congrès | Masculinité -- -- Actes de congrès | Féminité -- -- Actes de congrès | Égalité des sexes -- -- Actes de congrès
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316 ECK (Browse shelf) Available 316 Sociologie et anthropologie 041305

Ouvrage en partie issu des premières Rencontres Jeunes & sociétés en Europe et autour de la Méditerranée, Marseille, 22, 23 et 24 octobre 2003.

Des drames touchant l'intégrité et le respect des jeunes femmes font régulièrement la une des médias. Face aux meurtres de jeunes filles, aux viols, aux violences conjugales, l'indignation collective est largement répercutée, mais elle se focalise sur la violence et tend à désigner des coupables. Ce seraient certaines catégories de jeunes hommes des quartiers défavorisés qui trouveraient à se valoriser par ces comportements, en obéissant à un sentiment de supériorité masculine ancré dans leur culture familiale et la tradition de certains pays d'origine. Faut-il accepter ces interprétations empreintes de préjugés sociaux et xénophobes ? Finalement que sait-on des modes de coexistence des adolescents ? Comment les stéréotypes de sexe se perpétuent-ils au sein des nouvelles générations ? en 2007 les rapports hommes-femmes, contribuent à renouveler la compréhension des sociétés. Comment se recomposent des héritages symboliques comme la croyance à l'infériorité des femmes ou l'assignation des filles aux espaces privés et à la pro-création, et celle des garçons à la vie publique, à la virilité et à la force ? A travers, par exemple, les loisirs, les pratiques culturelles, sportives, les comportements déviants, l'entrée dans le monde du travail, les relations entre collègues à l'usine, en variant les focales d'observation sur des jeunes issus de différents milieux sociaux, à divers moments de leur vie, il est possible de commencer à répondre à ces questions. Une telle réflexion débouche nécessairement sur la question politique, c'est-à-dire sur notre responsabilité collective et sur celle des pouvoirs publics en matière de lutte contre les préjugés sexistes, contre l'actualisation de la domination masculine.

Powered by Koha