L'autonomie obligatoire : sociologie du gouvernement de soi à l'école / Héloise, Durler [ Livre]

Auteur principal: Durler, HéloiseLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015Description : 1 vol. (211 p.) ; 24 cmISBN: 9782753536135.Collection: Collecton Paideia, 1957-9942Classification: 37.01 Sciences de l'éducation, sociologie de l'éducationRésumé: Si l’autonomie constitue, à coup sûr, un enjeu fondamental des relations éducatives, elle comporte un paradoxe : l’impératif «sois autonome» adressé par l’enseignant à l’élève contient deux injonctions contradictoires, du même ordre que celles contenues dans l’expression «à mon commandement, désobéissez». A travers l’injonction à l’autonomie, l’enseignant doit amener l’élève à vouloir librement ce qui lui est imposé dans le cadre scolaire : se conformer au projet scolaire d’apprentissage de savoirs et de règles. Cet ouvrage entend contribuer à dénouer ce paradoxe d’«autonomie obligatoire» en proposant une analyse sociologique des pratiques mises en place dans les classes «au nom» de l’autonomie et dans le but de la développer chez l’élève. Par l’examen des interactions et des pratiques dans les classes, mais aussi de celles qui se déroulent en dehors (dans les familles, dans les réunions d’enseignants, dans les rencontres et discussions informelles, etc.), l’objectif est d’identifier quelles sont les implications - sur les élèves, leurs parents et leurs enseignants - de l’impératif d’autonomie..Sujet - Nom commun: Travail autonome (éducation) | Sociologie de l'éducation
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Education
37.01 DUR (Browse shelf) Available 37.01 Sciences de l'éducation / Sociologie 041443

Si l’autonomie constitue, à coup sûr, un enjeu fondamental des relations éducatives, elle comporte un paradoxe : l’impératif «sois autonome» adressé par l’enseignant à l’élève contient deux injonctions contradictoires, du même ordre que celles contenues dans l’expression «à mon commandement, désobéissez». A travers l’injonction à l’autonomie, l’enseignant doit amener l’élève à vouloir librement ce qui lui est imposé dans le cadre scolaire : se conformer au projet scolaire d’apprentissage de savoirs et de règles.
Cet ouvrage entend contribuer à dénouer ce paradoxe d’«autonomie obligatoire» en proposant une analyse sociologique des pratiques mises en place dans les classes «au nom» de l’autonomie et dans le but de la développer chez l’élève. Par l’examen des interactions et des pratiques dans les classes, mais aussi de celles qui se déroulent en dehors (dans les familles, dans les réunions d’enseignants, dans les rencontres et discussions informelles, etc.), l’objectif est d’identifier quelles sont les implications - sur les élèves, leurs parents et leurs enseignants - de l’impératif d’autonomie.

Powered by Koha