Narcisse et Goldmund : récit / Hermann Hesse ; traduit de l'allemand par Fernand Delmas [ Livre]

Traduction de: Narziss und GoldmundAuteur principal: Hesse, Hermann, 1877-1962, 070 IdrefAuteur secondaire: Delmas, Fernand, 730 IdrefLangue: Français ; de l'oeuvre originale, Allemand.Publication : Paris : Calmann-Lévy, DL 2005, 27-Mesnil-sur-l'Estrée : Impr. Firmin-DidotDescription : 1 vol. (297 p.) ; 20 cmISBN: 2702135803.Collection: PérennesClassification: 82-3 Romans, oeuvres de fictionRésumé: Dans l'Allemagne du Moyen Âge, Narcisse est un jeune novice au couvent de Mariabronn, où il enseigne. Il se prend d'amitié pour l'un de ses élèves, Goldmund, et le pousse à réaliser sa destinée en lui faisant quitter le couvent. Goldmund, n'ayant aucun souvenir de sa mère, qui l'abandonna enfant, part à la recherche de la mère originelle, celle des Arts, qui unit la naissance et la mort, le bien et le mal. La vie de Goldmund le mène d'une aventure amoureuse à l'autre, mais les temps sont dangereux et la cruauté des hommes, la maladie et la mort se placent sur le chemin du jeune homme, épris d'absolu et de liberté. Narcisse, devenu grand prêtre, le guidera. Goldmund poursuivra inlassablement sa quête, celle de la mère, l'Ève éternelle, car, comme il le dit lui-même : "Sans mère, on ne peut pas aimer, sans mère, on ne peut pas mourir.".Sujet - Nom commun: Roman
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Littérature et loisirs
82-3 HES (Browse shelf) Available 82-3 Romans, oeuvres de fiction 00003020

759999999:40026723002001 a la reliure

Dans l'Allemagne du Moyen Âge, Narcisse est un jeune novice au couvent de Mariabronn, où il enseigne. Il se prend d'amitié pour l'un de ses élèves, Goldmund, et le pousse à réaliser sa destinée en lui faisant quitter le couvent. Goldmund, n'ayant aucun souvenir de sa mère, qui l'abandonna enfant, part à la recherche de la mère originelle, celle des Arts, qui unit la naissance et la mort, le bien et le mal. La vie de Goldmund le mène d'une aventure amoureuse à l'autre, mais les temps sont dangereux et la cruauté des hommes, la maladie et la mort se placent sur le chemin du jeune homme, épris d'absolu et de liberté. Narcisse, devenu grand prêtre, le guidera. Goldmund poursuivra inlassablement sa quête, celle de la mère, l'Ève éternelle, car, comme il le dit lui-même : "Sans mère, on ne peut pas aimer, sans mère, on ne peut pas mourir."

Powered by Koha