(La) Technique et la science comme idéologie / Jürgen Habermas ; trad. de l'allemand et préf. par Jean-René Ladmiral [ Livre]

Auteur principal: Habermas, Jürgen, 1929-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Allemand.Publication : [Paris] : Gallimard, 1990Description : XLIX-211 p. ; 19 cmISBN: 2070719421.Collection: Collection Tel, 161Classification: 316 Sociologie et anthropologieRésumé: Résumé La technique et la science constituent désormais les forces productives les plus importantes des sociétés développées. Cette situation nouvelle pose le problème de leur relation avec la pratique sociale, telle qu'elle doit s'exercer dans un monde où l'information est elle-même un produit de la technique. Jürgen Habermas examine dans les études réunies dans ce volume l'incidence de la rationalité scientifique sur le "monde social vécu" et ses répercussions sur le fonctionnement de la démocratie. Il montre les limites de la technocratie qui tend à s'abriter derrière une pseudo-rationalité pour assurer le triomphe de ses intérêts. Il analyse le système des valeurs en cours, les finalités que se propose le corps social sans toujours en avoir conscience, la fonction des idéologies qui les systématisent. Du même coup il est ici abordé une des plus grandes questions de notre temps : comment le consensus social que postule la démocratie peut-il s'opérer dans les sociétés industrielles avancées?.Sujet - Nom commun: Sciences -- Philosophie | Weber, Max (1864-1920) | Technique et civilisation | Technique -- Philosophie | Sciences et civilisation | Sciences -- Aspect social | Politique technologique -- Participation des citoyens | Marcuse, Herbert (1898-1979) | Idéologie | Hegel, Georg Wilhelm Friedrich (1770-1831)
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316 HAB (Browse shelf) Available 316 Sociologie et anthropologie 00007736

Résumé
La technique et la science constituent désormais les forces productives les plus importantes des sociétés développées. Cette situation nouvelle pose le problème de leur relation avec la pratique sociale, telle qu'elle doit s'exercer dans un monde où l'information est elle-même un produit de la technique.
Jürgen Habermas examine dans les études réunies dans ce volume l'incidence de la rationalité scientifique sur le "monde social vécu" et ses répercussions sur le fonctionnement de la démocratie. Il montre les limites de la technocratie qui tend à s'abriter derrière une pseudo-rationalité pour assurer le triomphe de ses intérêts. Il analyse le système des valeurs en cours, les finalités que se propose le corps social sans toujours en avoir conscience, la fonction des idéologies qui les systématisent. Du même coup il est ici abordé une des plus grandes questions de notre temps : comment le consensus social que postule la démocratie peut-il s'opérer dans les sociétés industrielles avancées?

Powered by Koha