(Le) normal et le pathologique [ Livre] / Canguilhem Georges

Langue: Français.Publication : Presses universitaires de France, 2003Description : 224 p. ; 19 cmISBN: 2130535747.Collection: Quadrige, 65Classification: Résumé: - Essai sur quelques problèmes concernant le normal et le pathologique (1943). - Nouvelles réflexions concernant le normal et le pathologique (1963-1966). La première partie de l'ouvrage est la rééd. de la thèse de doctorat en médecine de l'auteur, soutenue en 1943. La seconde est intitulée "Nouvelles réflexions concernant le normal et le pathologique", 1963-1966. C'est par référence à la polarité dynamique de la vie qu'on peut qualifier de normaux des types ou des fonctions. S'il existe des normes biologiques, c'est parce que la vie, étant non pas seulement soumission au milieu mais institution de son milieu propre, pose par là même des valeurs non seulement dans le milieu mais aussi dans l'organisme même. C'est ce que nous appelons la normativité biologique. L'état pathologique peut être dit, sans absurdité, normal, dans la mesure où il exprime un rapport à la normativité de la vie. Mais ce normal ne saurait être dit sans absurdité identique au normal physiologique car il s'agit d'autres normes. L'anormal n'est pas tel par absence de normalité. Il n'y a point de vie sans normes de vie, et l'état morbide est toujours une certaine façon de vivre..Sujet - Nom commun: Psychopathologie | Pathologique (philosophie) | Normal (philosophie) | Médecine et sciences humaines | Médecine et psychologie | Biologie -- Philosophie
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
613 CAN (Browse shelf) Available 613 Corps et société 00007781

Bibliogr., index

- Essai sur quelques problèmes concernant le normal et le pathologique (1943).
- Nouvelles réflexions concernant le normal et le pathologique (1963-1966).
La première partie de l'ouvrage est la rééd. de la thèse de doctorat en médecine de l'auteur, soutenue en 1943. La seconde est intitulée "Nouvelles réflexions concernant le normal et le pathologique", 1963-1966.
C'est par référence à la polarité dynamique de la vie qu'on peut qualifier de normaux des types ou des fonctions. S'il existe des normes biologiques, c'est parce que la vie, étant non pas seulement soumission au milieu mais institution de son milieu propre, pose par là même des valeurs non seulement dans le milieu mais aussi dans l'organisme même. C'est ce que nous appelons la normativité biologique. L'état pathologique peut être dit, sans absurdité, normal, dans la mesure où il exprime un rapport à la normativité de la vie. Mais ce normal ne saurait être dit sans absurdité identique au normal physiologique car il s'agit d'autres normes. L'anormal n'est pas tel par absence de normalité. Il n'y a point de vie sans normes de vie, et l'état morbide est toujours une certaine façon de vivre.

Powered by Koha