Sociologie des relations professionnelles / Michel, Lallement [ Livre]

Auteur principal: Lallement, Michel, 1962-....Langue: Français ; de l'oeuvre originale, Français.Publication : Paris : La Découverte, 1996Description : 123 p. ; 18 cmCollection: Repères, 186Classification: 316.2 Sociologie du travail et des organisationsRésumé: Les règles qui structurent les rapports entre les salariés, les employeurs et l'Etat au sein des systèmes de relations professionnelles font l'objet d'une codification et d'un usage évolutifs. Cet ouvrage met en lumière les logiques, variables d'un pays à l'autre qui ont présidé à la construction de ces systèmes. Il examine les différentes interprétations théoriques que la genèse et le conditionnement de ce type particulier de relations ont inspiré aux spécialistes de sciences sociales. Ce livre présente les déterminants des identités et des stratégies des acteurs (syndicats de salariés, organisations patronales, Etat). Une investigation large (Etats-Unis, Europe occidentale, ex-pays de l'Est, pays asiatiques) permet de mettre en exergue l'existence et la pérennité de quelques modèles types de relations professionnelles qui s'opposent par les formes de représentation des intérêts, le niveau de négociation privilégié, le mode de confrontation sociale dominant. A la lumière des évolutions récentes, l'ouvrage analyse, enfin, les interactions entre systèmes de relations professionnelles et nouvelles régulations des marchés du travail. Sommaire I. La construction historique des relations professionnelles II. Eléments d'interprétation théorique III. Les acteurs des relations professionnelles IV. Conflits et négociations V. Relations professionnelles et régulations des marchés du travail.Sujet - Nom commun: Marché du travail | Travail, Marché du | Travail -- Aspect social | Syndicalisme | Sociologie du travail | Relations industrielles
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
316.2 LAL (Browse shelf) Available 316.2 Sociologie du travail et des organisations 00008498

Bibliogr. p. 115-121

Les règles qui structurent les rapports entre les salariés, les employeurs et l'Etat au sein des systèmes de relations professionnelles font l'objet d'une codification et d'un usage évolutifs. Cet ouvrage met en lumière les logiques, variables d'un pays à l'autre qui ont présidé à la construction de ces systèmes. Il examine les différentes interprétations théoriques que la genèse et le conditionnement de ce type particulier de relations ont inspiré aux spécialistes de sciences sociales.
Ce livre présente les déterminants des identités et des stratégies des acteurs (syndicats de salariés, organisations patronales, Etat). Une investigation large (Etats-Unis, Europe occidentale, ex-pays de l'Est, pays asiatiques) permet de mettre en exergue l'existence et la pérennité de quelques modèles types de relations professionnelles qui s'opposent par les formes de représentation des intérêts, le niveau de négociation privilégié, le mode de confrontation sociale dominant.
A la lumière des évolutions récentes, l'ouvrage analyse, enfin, les interactions entre systèmes de relations professionnelles et nouvelles régulations des marchés du travail.
Sommaire
I. La construction historique des relations professionnelles
II. Eléments d'interprétation théorique
III. Les acteurs des relations professionnelles
IV. Conflits et négociations
V. Relations professionnelles et régulations des marchés du travail

Powered by Koha