Histoire religieuse de la France, 1880-1914 / sous la dir. de Gérard Cholvy et de Yves-Marie Hilaire [ Livre]

Langue: Français.Publication : Toulouse : Privat, 2000Description : 207 p. ; 21 cmISBN: 2708968378.Collection: Hommes et communautésClassification: 944 Histoire de FranceRésumé: Au cœur de l'actualité politique et sociale, le phénomène religieux gagne à être saisi dans l'épaisseur du temps. Ne limitant pas leur étude au cadre de l'Eglise catholique, les auteurs proposent une histoire comparée des confessions et mouvements spirituels en France. Selon eux, une histoire religieuse ne doit pas se restreindre à la seule analyse des rapports entre Etat et Eglises. Il s'agit plutôt de révéler l'intérêt des continuités et des ruptures dans les domaines de l'éducation - scolaire ou non - de l'art, de la vie quotidienne des différentes catégories de la population. Après avoir repoussé l'idée d'une déchristianisation linéaire depuis le siècle des Lumières Jusqu'à nos jours, les auteurs exposent le schéma d'un mouvement de flux et de reflux du sentiment religieux depuis 1760, mouvement dépassant largement la réaction des Eglises instituées. Le discordat ? Une formule provocatrice pour qualifier la relation Eglises - Etat après 1879. Ce volume tente d'expliquer pourquoi la Séparation de 1905 ne fait qu'entériner une situation aggravée par la naissance de la IIIe République et par l'affaire Dreyfus. Les catholiques dreyfusards, ralliés à la république, restent minoritaires. Les autres souhaitent une restauration de la monarchie. Ils défendent les droits de la "France éternelle" contre ceux de la France. Dans cette lutte entre deux France, l'Etat a-t-il le dernier mot ?. Le rapport de forces est d'autant plus déséquilibré que les Eglises sont agitées par des crises internes. Pourtant, elles vont connaître une période de renouveau, à travers leur jeunesse - catholique et protestante par exemple - , à travers l'expression de la foi - du clergé comme des laïcs. Sommaire LA DEFENSE RELIGIEUSES (1880-1901) Hors du catholicisme à l'âge du positivisme Les croyants face à la modernité sociale et politique CRISES ET PREMICES D'UN RENOUVEAU (1901-1914) La séparation et la tentation de l'extrémisme Esquisse d'une renaissance.Sujet - Nom commun: France -- Vie religieuse -- 19e siècle | France -- Vie religieuse -- 1900-1945 | France -- Histoire religieuse -- 19e siècle | France -- Histoire religieuse -- 1900-1945 | France -- Histoire religieuse
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sciences humaines
944 CHO (Browse shelf) Available 944 Histoire : France 00010105

Bibliogr. p. 185-195. Index

Bibliogr.

Au cœur de l'actualité politique et sociale, le phénomène religieux gagne à être saisi dans l'épaisseur du temps. Ne limitant pas leur étude au cadre de l'Eglise catholique, les auteurs proposent une histoire comparée des confessions et mouvements spirituels en France. Selon eux, une histoire religieuse ne doit pas se restreindre à la seule analyse des rapports entre Etat et Eglises. Il s'agit plutôt de révéler l'intérêt des continuités et des ruptures dans les domaines de l'éducation - scolaire ou non - de l'art, de la vie quotidienne des différentes catégories de la population. Après avoir repoussé l'idée d'une déchristianisation linéaire depuis le siècle des Lumières Jusqu'à nos jours, les auteurs exposent le schéma d'un mouvement de flux et de reflux du sentiment religieux depuis 1760, mouvement dépassant largement la réaction des Eglises instituées. Le discordat ? Une formule provocatrice pour qualifier la relation Eglises - Etat après 1879. Ce volume tente d'expliquer pourquoi la Séparation de 1905 ne fait qu'entériner une situation aggravée par la naissance de la IIIe République et par l'affaire Dreyfus. Les catholiques dreyfusards, ralliés à la république, restent minoritaires. Les autres souhaitent une restauration de la monarchie. Ils défendent les droits de la "France éternelle" contre ceux de la France. Dans cette lutte entre deux France, l'Etat a-t-il le dernier mot ?. Le rapport de forces est d'autant plus déséquilibré que les Eglises sont agitées par des crises internes. Pourtant, elles vont connaître une période de renouveau, à travers leur jeunesse - catholique et protestante par exemple - , à travers l'expression de la foi - du clergé comme des laïcs.
Sommaire
LA DEFENSE RELIGIEUSES (1880-1901)
Hors du catholicisme à l'âge du positivisme
Les croyants face à la modernité sociale et politique
CRISES ET PREMICES D'UN RENOUVEAU (1901-1914)
La séparation et la tentation de l'extrémisme
Esquisse d'une renaissance

Powered by Koha