Sport et identités / textes réunis par Serge Fauché, Jean-Paul Callède, Jean-Louis Gay-Lescot... [et al.] [ Livre]

Langue: Français.Publication : Paris, Montréal (Québec) : l'Harmattan, 2000Description : 452 p. ; 24 cmISBN: 2738486509.Collection: Collection Espaces et temps du sportClassification: 796/31 Sport et société / Sociologie du sportRésumé: Cet ouvrage réunit l'ensemble des interventions effectuées lors du 8e Carrefour de l'histoire du sport organisé à Bordeaux sur le thème : "Sport et identités". En effet, le sport s'impose comme un support privilégié d'expressions identitaires, quels que soient les niveaux et les formes de pratiques examinées. C'est l'un des traits majeurs de ce fait culturel caractéristique du XXe siècle. Le vaste domaine des pratiques sportives montre une multiplicité des appartenances et des différenciations qui se renouvellent et se complexifient au cours des décennies. La notion d'identité peut être envisagée de plusieurs points de vue : soit comme aptitude d'une collectivité à se définir et à se reconnaître en tant que groupe, en opposition à d'autres ; soit comme une construction personnelle procédant d'une identification ou d'un sentiment d'appartenance éclairant la signification d'un engagement dans la pratique sportive ; soit enfin comme un souci méthodique d'objectivation savante, visant à identifier et à classer des individus et des groupes. Autant dire que la notion d'identité appliquée au cadre du sport est au fondement de la formalisation des attitudes, de théories de l'action et parfois même de théories de la connaissance. A cet égard, les manifestations et les expressions identitaires ne sont pas tant repérables comme entités stables que comme stratégies mises en œuvre suscitant une adhésion plus ou moins partagée. Logiques d'appartenance et/ou logiques d'opposition recoupant des jugements valorisants ou dévalorisants tendent à constituer des "territoires sportifs", véritables "géographies mentales" et des imaginaires partagés..Sujet - Nom commun: Sports -- Aspect social -- France | Sports féminins -- Aspect social -- France | Sports et État -- France -- 20e siècle | Sports -- Sociologie -- Congrès | Sports -- Histoire | Sports -- Aspect social | Minorités dans les sports | Identité collective -- Congrès
Current location Call number Status Notes Date due Barcode
ENS Rennes - Bibliothèque
Sport/EPS
796/31 FAU (Browse shelf) Available 796/31 Sport et société / Sociologie du sport 00010120

Notes bibliogr.

Notes bibliogr.

Cet ouvrage réunit l'ensemble des interventions effectuées lors du 8e Carrefour de l'histoire du sport organisé à Bordeaux sur le thème : "Sport et identités". En effet, le sport s'impose comme un support privilégié d'expressions identitaires, quels que soient les niveaux et les formes de pratiques examinées. C'est l'un des traits majeurs de ce fait culturel caractéristique du XXe siècle. Le vaste domaine des pratiques sportives montre une multiplicité des appartenances et des différenciations qui se renouvellent et se complexifient au cours des décennies. La notion d'identité peut être envisagée de plusieurs points de vue : soit comme aptitude d'une collectivité à se définir et à se reconnaître en tant que groupe, en opposition à d'autres ; soit comme une construction personnelle procédant d'une identification ou d'un sentiment d'appartenance éclairant la signification d'un engagement dans la pratique sportive ; soit enfin comme un souci méthodique d'objectivation savante, visant à identifier et à classer des individus et des groupes. Autant dire que la notion d'identité appliquée au cadre du sport est au fondement de la formalisation des attitudes, de théories de l'action et parfois même de théories de la connaissance. A cet égard, les manifestations et les expressions identitaires ne sont pas tant repérables comme entités stables que comme stratégies mises en œuvre suscitant une adhésion plus ou moins partagée. Logiques d'appartenance et/ou logiques d'opposition recoupant des jugements valorisants ou dévalorisants tendent à constituer des "territoires sportifs", véritables "géographies mentales" et des imaginaires partagés.

Powered by Koha